Aujourd’hui les traductions de jeux vidéos sont généralement assez bien faites et les gros studios prennent ce travail au sérieux, mais ça n’a pas toujours été le cas. Certains vieux jeux sont même devenus célèbres pour leurs traductions bancales ou fortement incomplètes. Ainsi dans RÉVISION je vous propose de reprendre des jeux dans leur version originale japonaise et de les comparer à leur version internationale de l’époque.

Avant toute chose, je vous invite à consulter l’article de présentation, qui répondra je l’espère à toutes vos questions. En particulier, il devrait vous permettre de mieux saisir pourquoi les jeux japonais ont énormément soufferts lors de leur passage en occident. Par ailleurs, comprenez que le travail effectué dans cette série est très long : il faut faire les jeux deux fois, transcrire, traduire, analyser et enfin rédiger. Ne soyez pas surpris s’il se passe beaucoup de temps entre deux dossiers…